Vous êtes ici : Accueil > Actions dans l’Académie > Les actions suivies par la Cellule > 5- Archives > Les Innovations avant 2012 > Adaptation de l’enseignement des Langues Anciennes au Nouveau (...)
Publié : 28 octobre 2011

Adaptation de l’enseignement des Langues Anciennes au Nouveau Lycée

LGT GUILLAUME LE CONQUÉRANT

ALLÉE DE LA COTE BLANCHE
76170 LILLEBONNE
tél : 02 32 84 13 50
fax : 02 32 84 13 69
0760072r@ac-rouen.fr

Personne contact :
Laurence SCHIRM, enseignante de Lettres Classiques
laurence.schirm@ac-rouen.fr

CARACTÉRISTIQUES DE L’INNOVATION

Liens avec le Projet académique :

- S’inscrire dans la continuité du socle des compétences du collège.

- S’inspirer de la pédagogie de l’accompagnement personnalisé et des enseignements d’exploration pour favoriser la réussite en seconde.

- Favoriser la poursuite des études supérieures en donnant accès à une culture et à une maîtrise du français nécessaires notamment en CPGE.
- Être cohérent avec les aménagements de l’enseignement des langues anciennes en CPGE (Culture classique et Langue) ou en université (à Rouen, Licence Humanités et monde contemporain).

- Donner de l’ambition aux familles en démocratisant l’accès à une matière prétendument élitiste devenue une aide pour réussir au lycée, pour tous.

Lien avec le Projet d’Établissement :
Le projet participe à deux orientations :

- Orientation n°1 / élargir et amplifier l’ouverture culturelle de l’établissement

- Orientation n° 3 / consolider la prise en charge individuelle des élèves sur le champ scolaire, « tant les bons élèves que ceux en difficulté »

Constat :
L’enseignement des langues anciennes souffre depuis toujours d’une représentation négative auprès des familles ; cette discipline, dite « élitiste et inutile », n’est choisie que par quelques élèves. Les professeurs de langues anciennes ont depuis plusieurs années senti le besoin de varier leurs pratiques pédagogiques.
Redonner aux élèves une culture générale et un esprit critique fondamentaux pour la réussite des études et de l’existence est l’enjeu de la réforme du lycée. Il est évident que l’enseignement des « humanités » est partie prenante dans cet objectif.
Loin d’hypothéquer l’avenir d’une discipline souvent jugée moribonde, l’esprit qui anime le Nouveau Lycée, devrait donc redonner vigueur à l’enseignement du grec et du latin. On peut interpréter ainsi l’ouverture de l’enseignement d’exploration aux côtés de l’option qui offre une double opportunité à la discipline : augmenter et diversifier le public concerné ; susciter un renouvellement des pratiques pédagogiques.

Public visé :
Les élèves de seconde qui choisiront la discipline « Langues et culture de l’antiquité latin/grec » en enseignement d’exploration ou en option facultative à la rentrée 2011 participeront à ce projet.

Objectif à atteindre :
Renouveler l’enseignement des langues anciennes.

DÉMARCHE GÉNÉRALE DU PROJET
L’innovation consiste à scinder l’enseignement en deux cours distincts, culture et langue. Elle veut introduire dans la pédagogie et l’évaluation la notion de compétences. Elle opère également un regroupement volontaire des latinistes et des hellénistes dans le cours de culture gréco-romaine.

Mise en œuvre CULTURE : 1h30LANGUES : 1h30
CONTENU Compréhension de notre monde
grâce à la culture antique / Humanités et monde contemporain / culture générale
Apprentissage et pratique raisonnés du latin et du grec
COMPÉTENCES
SUSCEPTIBLES D’ÊTRE TRAVAILLÉES
Culture humaniste-ouverture culturelle

Citoyenneté, culture européenne

Compréhension et développement d’un esprit critique

Recherche et traitement des informations, situation des données dans un contexte historique et culturel

Analyse et synthèse des ressources patrimoniales

Présentation d’une production finale de qualité (recours aux TIC)

Autonomie, initiative

Culture humaniste.

Maîtrise de la langue française et enrichissement du lexique. Raisonnement, rigueur, logique.

Temporalité nécessaire à l’exercice intellectuel.

Repérage par l’utilisation des TIC des invariants de la langue, des éléments de structure.

Mise en perspective de la langue française avec les autres langues, anciennes et vivantes.

Mise en évidence des convergences des systèmes linguistiques grec et latin.

PARTICULARITÉS Regroupement des élèves latinistes et hellénistes (culture gréco-romaine)

Intervention souhaitée des collègues de langues, histoire, philosophie, sciences

Division du groupe en 3 sous-groupes :

Latin débutant / Latin continuant/ Grec (regroupant « continuants » et débutants)

Équipe engagée :
Le projet est un projet d’équipe ; il engage les trois enseignants de Lettres Classiques du lycée Guillaume Le Conquérant :

• M. Hubert DEVYS
• M. Gaël HAUTEFEUILLE
• Mme Laurence SCHIRM

L’équipe travaille ensemble à l’élaboration des contenus et à la progression sur l’année ; chacun peut être impliqué dans le cours de culture ou celui de langue.
Les programmes et instructions officiels sont respectés mais aménagés pour permettre la mise en œuvre du projet. Il faut, notamment, concilier les programmes des deux langues anciennes en option et en enseignement d’exploration. Le cours de culture n’est pas indépendant du cours de langue ; on y travaille en parallèle des thèmes communs.
Documents de référence : B.O n° 32 du 13 septembre 2007 / B.O n° 30 du 26 août 2010

ÉVALUATION DE L’INNOVATION
LES EFFETS ATTENDUS
On attend un regain d’intérêt pour cet enseignement fondamental.
On souhaite également faciliter le transfert des connaissances acquises dans le cours vers les autres disciplines.

LES INDICATEURS DE RÉSULTATS RETENUS
Le taux d’abandon entre la troisième et la seconde (le projet est présenté dans les collèges), puis entre la seconde et la première est un indicateur, de même que la stabilité des effectifs.

Lire le bilan 2011-2012 sur Expérithèque