Vous êtes ici : Accueil > Actions dans l’Académie > Les actions suivies par la Cellule > 5- Archives > 2013-2014 > Pratique physique, Santé et Solidarité
Publié : 31 octobre 2011

Pratique physique, Santé et Solidarité

LYCÉE POLYVALENT LES FONTENELLES
(ÉCLAIR)

CHEMIN LES FONTENELLES
27400 LOUVIERS
tél : 02 32 40 92 60
fax : 02 32 40 92 61
0270029k@ac-rouen.fr

Personne contact :
Natacha ESTIVIE, Professeur d’EPS
natacha.estivie@ac-rouen.fr

CARACTÉRISTIQUES DE EXPÉRIMENTATION

Domaines de l’expérimentation (et dérogations éventuelles) :
Axe 2 (l’interdisciplinarité) et 4 (la coopération avec les partenaires du système éducatif) de l’article 34

Durée de l’expérimentation :
2011-2014, de septembre à février, soit 54 heures par an.

Lien avec le Projet d’Établissement :
Le projet s’inscrit dans 3 axes du projet d’établissement :
1. « Éduquer à la santé, à la citoyenneté et à la prise de responsabilités » et prioritairement :
→ « Renforcer l’organisation de la vie collective au lycée »
→ « Développer l’estime de soi et le respect des autres »
→ « Décoder et s’adapter »
2. « Développer les apprentissages et préparer aux voies de formation » et prioritairement :
→ « Valoriser les filières de formation »
→ « Favoriser la maîtrise des technologies de l’information et de la communication »
3. « Associer les parents et les partenaires » : et prioritairement :
→ « Mettre en place des partenariats à visées pédagogiques et culturelles, permettant l’intégration et la valorisation de tous les élèves »

Constat :
Depuis la rentrée 2010, l’établissement s’inscrit très activement, dans le réseau académique « Cité Sport-Attitude », destiné à promouvoir d’une part, l’éducation à la santé au travers d’une pratique citoyenne et d’autre part, la sensibilisation et la formation aux métiers du sport et de la santé.
Le lycée « Sport-attitude » Les Fontenelles, en s’engageant totalement dans cette dynamique, a aussi souhaité développer l’ouverture culturelle, tant dans les domaines sportifs qu’artistiques (Arts du spectacle). Le lycée a donc choisi de décliner ce « label » autour de quatre axes de développement, afin de répondre au mieux aux besoins et caractéristiques des élèves.

C’est au cœur de cette démarche que le projet d’ouverture d’un module « Santé et Social : Efforts, handicap et solidarités » a vu le jour, au regard de différents constats :

-  Des actions ponctuelles sont proposées par le CESC (journée santé, formation PSC1, don du sang). Elles font intervenir différents partenaires. Cependant, aucun lien n’est véritablement établi entre les membres du lycée particulièrement engagés dans ces temps forts. Ceci nuit à la cohérence globale de notre démarche de sensibilisation dans les domaines de la santé et du social et ne suscite que trop peu l’intérêt des élèves. D’autant que ces questions ne sont portées que marginalement par les autres enseignements d’exploration et autres disciplines.

-  Hormis au sein des instances officielles du lycée, la majorité des élèves sont particulièrement passifs quant à l’organisation de la vie collective de l’établissement.

-  Il existe une forte aspiration des lycéens vers le secteur de la santé et du social et aucune offre d’enseignement spécifique ne leur est proposée au sein de l’établissement.

D’autre part, inscrit dans le dispositif ÉCLAIR, le lycée Les Fontenelles est particulièrement engagé dans l’amélioration du climat scolaire.

Public visé :
30 élèves regroupés dans une même classe de seconde.

Objectif à atteindre :
Dans un projet global cherchant à lier pratiques physiques, santé et solidarité, il s’agit de créer une dynamique fédératrice et durable au sein de la communauté scolaire, en lien avec les structures locales impliquées dans ces domaines.
L’élève est ainsi placé au cœur d’un réseau de partenaires, lieu d’expériences multiples et source d’enrichissement et d’épanouissement personnel.
Ce projet souhaite contribuer, à sa mesure mais avec convictions, à l’amélioration de la cohésion sociale, au sein de l’établissement et de son environnement de proximité.

Sous objectifs :

-  Sensibiliser les élèves à l’importance du lien existant entre état de santé et bien-être social.

-  Favoriser l’engagement réel des élèves, au travers de la mise en œuvre de projets collectifs, basés sur les ressources locales.

-  Permettre aux élèves de construire une culture technologique pour aborder des questions de société traitant de la santé et du bien-être social.

-  Informer sur les cursus possibles dans les secteurs médical, médico-social et social et identifier les activités professionnelles auxquelles ces cursus peuvent mener.

-  Développer des compétences méthodologiques transversales : sélectionner et traiter des informations ; réaliser des expérimentations et des investigations afin d’identifier paramètres ou variables, de mesurer leur influence sur les phénomènes objets d’étude ; présenter et communiquer les résultats et les conclusions d’une activité de recherche ou d’une étude ; travailler en équipe et développer son autonomie dans l’action et la décision.

DÉMARCHE GÉNÉRALE DU PROJET

Ce module « Santé-Social » s’inscrit dans un projet de classe, interdisciplinaire, associant 2 disciplines
• les SVT
• l’EPS
et deux dispositifs
• l’enseignement d’exploration « Santé-Social »
• l’Accompagnement Personnalisé

Les élèves volontaires sont ainsi regroupés dans une même classe : la 2nde « Santé-Social ».
Ils sont pris en charge par un professeur d’EPS et un professeur de SVT, à raison de 2h par semaine, sur 19 semaines + 1 journée (Course solidaire), et 3 ½ journées d’action.

Une démarche réflexive et active est proposée aux élèves, à travers des actions qui contribuent à la réalisation de projets collectifs.

Dans une double approche, sociologique et physiologique, l’enseignement est articulé autour de 2 grands thèmes d’étude :
• « Effort physique, hygiène de vie et cohésion sociale »
• « Regard sur le handicap »

Calendrier prévu :
De septembre 2011 à février 2012 pour la première année à raison de 2 heures par semaine et 1 journée et 3 demi-journées d’action.

Équipe engagée :
Les deux professeurs moteurs sont Mme ESTIVIE (EPS) et Mme RIVOIRE (SVT) qui fédèrent sur plusieurs temps forts (course solidaire, sensibilisation au handicap, découverte des métiers autour du handicap et rencontre UNSS de sport adapté).
L’équipe pédagogique de la classe de 2nde « santé-social », les professeurs d’EPS, les documentalistes, le personnel infirmier et l’assistante sociale du Lycée.
D’autre part, Mme ESTIVIE et Mme RIVOIRE s’associent à Mme PELLETIER (professeur de Communication et Gestion) pour encadrer l’Accompagnement Personnalisé de cette classe. Les compétences méthodologiques sont ainsi travaillées de manière transversale et complémentaire avec l’enseignement exploratoire « santé-social ».
A l’occasion de la course solidaire les enseignants volontaires des classes de 2nde générale et professionnelle sont mobilisés, ainsi que l’équipe de vie scolaire de l’établissement.

Moyens mobilisés par l’établissement :
Moyens humains :
Mise à disposition de 2 professeurs volontaires d’EPS et SVT : à raison de 54 h année chacune, soit 3 heures professeur par semaine.
Moyens financiers :
500 € sur le projet d’établissement, pour accompagner les actions (petits matériels et frais de transport des élèves).

Partenariats :
Établis depuis la rentrée 2010 :
Réseau « Cité-Sport-Attitude »
Association « Handisport Actions » à Aubevoye
Institut Médico-Educatif : « La Source » à Vernon
Association sportive du lycée Les Fontenelles
Mutualité Française (Haute-Normandie)
Association « SIDACTION »
Collège Les Fougères, Louviers (équipe des enseignants d’EPS)
A partir de la rentrée 2011 :
Direction Départemental UNSS 27,
Une école de Louviers volontaire pour participer à la « course solidaire » (à confirmer)

ÉVALUATION DE EXPÉRIMENTATION
LES EFFETS ATTENDUS
Développement d’un réseau de partenaires locaux, dans le cadre de la réalisation d’actions concrètes concernant la sensibilisation aux questions de santé et de solidarité. Et amélioration de la dynamique d’établissement autour de ces thématiques.

Amélioration du climat scolaire, particulièrement en termes d’échanges entre le lycée général et la section professionnelle (entre professeurs et élèves, mais aussi entre professeurs et entre élèves), au travers, notamment, de la journée santé-course solidaire de l’établissement.

Compréhension des organisations et des acteurs intervenants dans les champs de la santé et du social.

LES INDICATEURS DE RÉSULTATS RETENUS

Indicateurs quantitatifs :

-  Nombre d’actions menées par le groupe.

-  Taux de participation aux actions proposées :
• Effectif des participants à la « course solidaire » : issus des classes de 2nde générales et professionnelles, de 3ème (collège les Fougères), et de primaire.
• Taux de participation des élèves de 2nde « santé-social » aux temps forts proposés.

-  Taux d’orientation en 1S, 1ST2S et 1STL et au niveau des études supérieures (santé-soc).

-  Taux de punitions et de sanctions (pour la 2nde « Santé-social »).

Indicateurs qualitatifs :
(concernant les élèves de l’enseignement d’exploration)

-  Degré d’engagement personnel des élèves dans les projets proposés.

-  Évolution de la capacité d’autonomie dans le travail en petit groupe au cours de l’année.

-  Évolution de la capacité à s’auto-évaluer en termes d’effort fourni.

-  Développement d’un regard critique sur les questions issues des domaines « santé-social ».

-  Capacité de respect et d’entre-aide au sein de la classe et envers les partenaires rencontrés.

Indicateurs qualitatifs :
(sur l’établissement)

-  Qualité du « climat scolaire » (engagement des élèves) à l’occasion de la « course solidaire » et la journée santé.

-  Degré de développement du réseau des partenaires :
→ Au sein de l’établissement
→ Sur le territoire local

Lire le bilan 2011-2012 sur Expérithèque