Vous êtes ici : Accueil > Innover / Expérimenter > De l’idée à l’action > Quelques conseils avant de déposer une candidature pour un projet (...)
Publié : 18 juin 2016

Quelques conseils avant de déposer une candidature pour un projet innovant

Comment passer d’une idée à sa mise en action ?

L’élaboration d’un projet suppose un travail d’équipe qui nécessite d’éclaircir préalablement certains points :
- Le diagnostic : a-t-il était établi ? Quels sont les besoins repérés chez les élèves ?...
- Le public cible : est-il précisément identifié ? Quel est l’effectif ?...
- Les objectifs du projet : sont-ils bien liés aux besoins constatés ?... Sont-ils suffisamment précis, en relation avec l’acquisition de compétences par les élèves ?
- Les modalités de mise en œuvre : quelles sont les actions à mener ? Quel est le calendrier le plus pertinent ?...
- La répartition des rôles : qui est le porteur du projet ? Qui fait quoi ?...
- Les modalités d’évaluation : quels sont les effets attendus ? Comment allons-nous les mesurer ?
- Les ressources à mobiliser : une formation sur site ? La Cellule Innovation ? D’autres établissements ? La lecture d’ouvrages ?...
- La communication sur le projet : quelles sont les modalités retenues ? Quels supports ? A destination de qui ?...

Un recueil de fiches pratiques est à votre disposition sur le site de la Cellule Innovation pour vous aider à concevoir votre projet.

Innovation ou expérimentation ?

En quoi le projet est-il une innovation ? Est-ce une expérimentation ? Intègre-t-il un aspect dérogatoire et relève-t-il de l’article L401.1 du Code de l’éducation ?
Une explicitation des critères distinctifs entre innovation et expérimentation peut être consultée sur le site de la Cellule Innovation et sur la première page du dossier de candidature.

Quelques points de vigilance à prendre en compte

- Une aventure collective qu’il convient de partager
L’innovation est avant tout un processus qui engage une transformation progressive des représentations et des pratiques des acteurs. Il est important que cette évolution ne reste pas réservée à quelques initiés mais qu’elle s’accompagne d’une volonté de diffusion et de partage au sein de l’établissement et à l’extérieur.
Envisager collégialement les modalités de la diffusion du projet est donc incontournable et peut s’appuyer sur des structures existantes telles que, entre autres, le conseil pédagogique ou les réunions de BEF. Cette réflexion anticipée sur les modalités de la diffusion est constitutive du projet.

- La nécessaire explicitation des démarches
Le dossier transmis à la Cellule Innovation est destiné à être lu par les membres d’une commission d’examen qui en détermine la recevabilité. Une fois retenu et expertisé, il est le document de référence pour l’écriture du protocole de contractualisation ainsi que de la fiche déposée sur Expérithèque, base nationale de l’Innovation.
Les écrits sont donc partagés avec de nombreux lecteurs, il en résulte que les différentes rubriques du dossier doivent être renseignées, autant que possible, de manière claire et précise.

- L’évaluation du dispositif
La rubrique « Évaluation » est parfois mal comprise : il ne s’agit pas seulement d’évaluer les élèves pris en charge par le projet mais bien aussi le projet lui-même au travers de la diversité de ses effets, qui peuvent être observés selon plusieurs angles :

  1. sur les acquis des élèves : appartenance, performance, savoir être, choix d’orientation…
  2. sur les pratiques des enseignants et les relations professionnelles : posture, mutualisation et coopération, réflexivité…
  3. sur l’école ou l’établissement : image, climat, performance…
  4. plus généralement, sur l’environnement.

Il convient alors de repérer des indicateurs de ces effets, mesurables ou quantifiables, en rapports avec les objectifs du projet, permettant une auto-évaluation du dispositif. Les effets constatés permettront alors de conforter le dispositif en engageant les ajustements et les évolutions nécessaires.