Vous êtes ici : Accueil > Actions dans l’Académie > Les actions suivies par la Cellule > 2- Fiches action 2016-2017 > Mes premiers pas dans l’entreprise

Documents joints

Publié : 5 mai

Mes premiers pas dans l’entreprise

LP Fernand Léger, Grand-Couronne

Ce projet, qui contribue à renforcer l’attrait du CAP conducteur d’engins, a pour ambition d’accompagner les jeunes dans la découverte de l’entreprise en facilitant la réalisation du PFMP. Il s’appuie sur un partenariat fort entre le lycée Fernand Léger et l’entreprise Viafrance qui permet de mettre en œuvre l’alternance (PFMP) au sein de l’entreprise avec un enseignant, qui assure ainsi le lien entre la pédagogie et les périodes en entreprise.
Ce projet permet aussi de renforcer la persévérance scolaire en donnant du sens aux apprentissages.
Les périodes en entreprise accompagnées par l’enseignant se déduisent des PFMP obligatoires.

Démarches mises en œuvre :

• Application de la formation sur des situations concrètes
Les savoirs des élèves, tant en enseignement général que professionnel, sont mis en application par l’intermédiaire de fiches de préparation de séquences préalablement établies afin de mettre les activités du chantier en phase avec les objectifs du référentiel.

• Sensibiliser les élèves à la réalité économique
La notion de planning et d’objectif de délai de livraison de tout ou partie d’un ouvrage ou d’une réalisation donne une dimension réelle au chantier que les élèves n’appréhendent pas en travaux pratiques au lycée.

• Participation à la réalisation concrète d’un ouvrage
Le fait de laisser une trace de leur activité sur une réalisation qui perdurera motive avantageusement les protagonistes.
Ils prennent conscience qu’ils peuvent désormais s’insérer dans la vie active, qu’ils sont capables de participer à la réalisation d’un ouvrage. Les élèves reconnaissent alors l’importance de leur formation en milieu scolaire, ils peuvent tester leurs connaissances « en direct » et ainsi être davantage motivés vers une poursuite d’étude.
Le chantier école permet aussi à certains élèves de se libérer face à des situations « inattendues » en réagissant de façon professionnelle devant « l’imprévu » et ainsi être valorisés auprès d’enseignants et de professionnels.
Cette réalisation a également un rôle d’émancipation de l’élève vis-à-vis de ses parents, en effet il les surprend agréablement par sa participation concrète sur un ouvrage réel.

• Visualisation de technologies de pointe non pratiquées dans le lycée
La mise en œuvre de technologies de pointe n’est pas toujours aisée dans les lycées professionnels, la difficulté réside tant sur l’aspect financier que sur le plan des dispositions nécessaires à leurs mises en place.
Le chantier école est donc l’occasion de côtoyer, grâce à l’entreprise, des technologies telles que :
• le fraisage de chaussée,
• l’application mécanique des enrobés sur chaussée,
• les engins équipés de guidage laser et GPS…

L’enseignement de la conduite d’engins est accompagné d’un module « Esprit d’équipe ». En effet, le conducteur d’engin fait partie intégrante de l’équipe de travaux qui réalise l’ouvrage. Chacun a besoin de l’autre pour avancer et c’est ensemble qu’ils terminent le chantier. Cette immersion des élèves permet également de mettre en avant « la sécurité » avec une découverte en réel des problématiques.

Personne contact : Didier Germaine, professeur.
didier-andre-dan.germaine1()ac-rouen.fr